Medecin mosta

Une femme médecin accuse la DSP de Mostaganem

  • Le 26/03/2020 à 12:08
  • Dans Santé

Victime de rumeurs sur les réseaux sociaux, Mme Belfadel, médecin de son état, dénonce la mauvaise communication sur les cas suspects par la Direction de la santé de Mostaganem, notamment le service de prévention, rapporte ce mercredi le quotidien Réflexion.

Rentrée de Barcelone (Espagne), le 14 mars dernier, Mme Belfadel accuse le service de la prévention de la DSP d’avoir contribué à la diffusion de la rumeur de sa contamination par le coronavirus, ajoute la même source. Le médecin, explique à la même source, qu'elle a été autorisée par sa tutelle de reprendre son travail après avoir averti la DSP de son retour d'Espagne et elle a subi un test qui s’est avéré initialement négatif.

Un jour après, Mme Belfadel a été informé par le chef du service prévention que son test est positif sans pour autant le confirmer dans son rapport. A cet effet, un troisième test a été effectué, selon le quotidien.

Une scène a, cependant, choqué les vicitimes. Sur internet, des internautes ont partagé une vidéo dans laquelle des gendarmes en train de sillonner les communes avec haut-parleurs demandant à la population de se manifester pour une éventuelle mise en quarantaine car le médecin a été atteint du coronavirus, dénonce la dame.

Elle affirme qu’elle s’est mise volontairement en confinement chez elle après le 2ème test déclaré positif par le chef de service, relate la même source.

Alors que le médecin a décidé d’ester en justice tous ceux qui ont contribué à "cette campagne de diffamation", le cas de son époux est officiellement déclaré négatif, a appris Mercredi soir le site Mostaganem Aujourd'hui.

Exclusif : Témoignage du Médecin de Mostaganem

25-03-2019 : Le couple présumé malade du coronavirus (la femme médecin et son époux) sont à l’hôpital public de Mostaganem depuis trois (03) jours. Leur arrivée depuis l’étranger (Espagne) date d'au moins 10 jours.

Depuis, ils ne présentent aucun signe d’infection ou de symptômes de Covid-19. Ils sont en isolement à l'EPH de Mostaganem en attendant les résultats finaux depuis déjà 03 jours.

Ils n'ont pas fui l'hôpital mais dégoutés et frustrés à cause de l'absence d'assistance et d'information de la part des responsables de l'EPH.

La famille fait part de son mécontentement et son ras-le-bol vis-à-vis de cette situation incompréhensible. S’il y a des responsables, il faut aller voir ce qui se passe à l’hôpital Che Guevara, selon cette famille.

Par : M.A