Hopital achaacha

Un hôpital non fonctionnel depuis 2016 à Mostaganem 

  • Le 03/02/2020 à 21:57
  • Dans Santé

Les habitants de la Daira d'Achaacha, située à quelques 90 km à l'Est de la wilaya de Mostaganem, réclament pour la énième fois l'ouverture de l'hôpital de 60 lits de leur ville inauguré depuis 2016 par l'ancien ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf.

Pour se faire soigner, les riverains se voient contraints de se déplacer chaque jour jusqu’à l'hôpital de la commune voisine de Sidi Ali ou à l’EPH du chef-lieu de la wilaya. Des patients font également la navette jusqu’à l’hôpital de l’USTO d’Oran sis à plus de 180 km d'Achaacha.

Cette situation déplorable a poussé les internautes issus de ladite commune à manifester leur colère sur les réseaux sociaux invitant, à ce titre, le nouveau directeur de wilaya de la santé à satisfaire leur principale revendication en mettant fin à ce blocage qui n'a que trop duré.

En mai 2019, un décret portant création de trois hôpitaux (Achaacha, Mesra et Bouguirat) dans la wilaya de Mostaganem a été finalement publié au journal officiel n°29. Depuis, la situation n'a guère changé notamment à l’EPH d'Achaacha.

Beaucoup d’observateurs à Mostaganem s'interrogent sur les raisons derrière la réalisation des établissements hospitaliers à coût de milliards pour qu'ils ne soient pas fonctionnels plus tard par manque de personnels médical et paramédical en particulier les médecins !

Par : M.A