Bebe mort

Affaire d’un bébé mort-né à Mostaganem : Réaction de la DSP

  • Le 04/01/2020 à 15:15
  • Dans Santé

La direction de wilaya de la santé de Mostaganem a démenti les informations relayées ces derniers jours sur la toile au sujet du prétendu décès mardi dernier 31 décembre 2019 d’un bébé au niveau de la clinique de gynécologie-obstétrique "Lalla Kheira" de Mostaganem.

Sur une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux, un jeune (le dénommé B.M) avait indiqué que la direction de la maternité publique est responsable du décès de son bébé et que sa femme a été abandonnée par le personnel de l’établissement de santé.

Selon la DSP, une dame (la dénommée B.Y) s’est présentée le 31 décembre 2019 vers 07h43 à la maternité de Mostaganem pour un accouchement. « La dame en question a été prise en charge par le personnel médical de l'établissement sur les lieux et a subi ensuite un examen de l’échographie montrant que le cœur du bébé s’est arrêté avant même son arrivée à l‘établissement », explique la même source.

« Le père de l’enfant a également accepté de signer le dossier médical de sa femme tout en refusant qu’elle reste à l’intérieur de l'établissement, avant de l’amener ailleurs suite à son refus de l'avis du personnel médical qui a examiné la patiente », ajoute la DSP.

La direction de la santé invite les femmes enceintes à ne pas négliger les contrôles médicaux périodiques afin de suivre l’état de santé de leur bébé tout au long de la grossesse jusqu'au stade de l'accouchement. L'indifférence peut entrainer la perte du bébé.

Par : M.A