Créer un site internet

Saidoun officiel

Saïdoun face à des projets à la traîne à Mostaganem

Saïdoun Abdelssamai, ex-wali de la wilaya de Constantine, a pris jeudi 30 janvier ses fonctions de nouveau wali de Mostaganem au cours d'une cérémonie de passation de consigne avec son prédécesseur Rebhi Mohamed au siège de la wilaya.

En marge de sa rencontre avec les autorités civiles et militaires ainsi que la presse, le nouveau wali a déclaré « tendre la main à tout le monde notamment aux citoyens de Mostaganem pour concrétiser son plan d'action qu’il va établir en fonction des besoins et des urgences de la wilaya ».

« Des rencontres de concertation seront organisées dimanche avec les directeurs de l'exécutif pour établir un état des lieux et tenter de remédier aux carences et apporter des solutions aux différents problèmes qui freinent le train du développement local », a expliqué Mr Saïdoun.

Cette désignation a été largement commentée sur les réseaux sociaux. « Le nouveau wali doit impérativement faire son travail correctement en application des lois et textes qui régissent le pays. Certains brosseurs doivent disparaître de la scène politique pour laisser les responsables exécuter leur devoir », a commenté Brahim Koulel.

Des projets traînent depuis de longues années à l'image du tramway, l’hôpital universitaire, le centre anti-cancer, l’habitat, l'aéroport, la ligne ferroviaire Oran - Mostaganem, l’investissement, le commerce informel et le chômage qui fait ravage parmi les jeunes. Des tâches qui s’annoncent difficiles pour Mr Saïdoun.

De ce fait, le nouveau wali fera face à des projets à la traîne depuis une décennie ou carrément à l'abandon. Cette situation a ralenti l’exécution du programme national de développement au niveau de la wilaya.

Il est à noter que la présidence de la république avait mis fin aux fonctions de Rabhi Mohamed Abdenour, remplacé par Saïdoun Abdelssamai au poste de wali de Mostaganem suite à un remaniement partiel opéré samedi 26 janvier dans le corps des walis.

Par : M.A

×