Créer un site internet

Hirak dz

La date du 29 janvier 2019 à retenir à Mostaganem

Le mouvement populaire Algérien, Hirak, fête ce samedi 22 février son premier anniversaire. Pour l'histoire, le tout premier rassemblement spontané contre le 5ème mandat du président Bouteflika, s'est déroulé le 29 janvier 2019 à Mostaganem lors de l'arrivée de l’activiste Rachid Nekkaz.

Venu de la wilaya de Chlef pour la collecte des signatures de parrainage, le candidat malheureux des élections présidentielles du 18 avril 2019, a été accueilli par une foule nombreuse composée en grande majorité de ses fans sur les réseaux sociaux.

« Makach El-khamsa ya Bouteflika », (Il n’y aura pas de 5e mandat), avaient alors scandé il y’a une année une centaine de jeunes rassemblés devant l’hôtel de ville de Mostaganem. Cet évènement, le premier du genre dans le pays, n’a pas eu autant d’attention dans les médias.

Depuis cette date mémorable du 29 janvier 2019, Rachid Nekkaz, considéré comme l’un des hommes politiques ayant brisé le mur de la peur, a multiplié les déplacements vers les wilayas du pays à commencer par Oran durant la même journée du mardi 29 avant d’aller à Khenchla, Mila et Annaba.

Ces évènements et d'autres comme l'imposante marche de Kherrata dans la wilaya de Béjaia, qui se sont accélérés sur la scène nationale, ont largement contribué au déclenchement du mouvement populaire Algérien du 22 février 2019 pour mettre fin au règne du régime Bouteflika.

Par : M.A

Déclarations de Rachid Nekkaz au sujet du Hirak

Rassemblement du 29 janvier 2019  à Mostaganem

Marche pacifique du 22 février 2019 à Mostaganem