Gare mosta

Des projets de chemin de fer gelés à Mostaganem

A l’abandon depuis décembre 1996, la navette ferroviaire reliant Mostaganem à Mohammedia, relancée de nouveau durant la saison estivale 2016, a été suspendue en juin 2019, a-t-on appris. Si le chemin de fer a une importance majeure sur le plan économique et social, cela est loin d’être le cas à Mostaganem.

La raison de cette suspension est liée à la voie ferrée qui a fini par s’altérer au fil des ans et ce problème a été à l’origine de plusieurs déraillements du train. Cette liaison ferroviaire n’est également pas rentable, indique notre source. A noter que ce chemin de fer n’a jamais été renouvelé depuis 1958 à l'exception des rares opérations de "rafistolage".

L'étude d'un autre projet de voie ferrée devant relier le port de Mostaganem à Relizane sur une distance de 70 km avait été achevée. Entrant dans le cadre de la modernisation des chemins de fer, ce projet permettra à la SNTF de passer de la locomotive diesel à traction électrique, moins polluante permettant aux trains de rouler à des vitesses élevées.

Mais ce projet d'une ligne ferroviaire électrifiée à 100% est toujours à la traîne. Il était aussi question d’ouvrir une voie reliant Mostaganem, Arzew (El-Mohgoun) et la ville d'Oran. Les études ont bel et bien été réalisées mais le projet n’a toujours pas été concrétisé.

Et pourtant, cette nouvelle approche vis à vis du secteur ferroviaire contribuera non seulement à désengorger le transport en général mais devra, en outre, booster les échanges commerciaux dans la wilaya et à travers la région Ouest du pays.

Par : L.H