Port mostaganem

La ligne de Mostaganem s'inscrit dans la durée

Ce qui s’apparentait à une gageure en 2015 est finalement une réalité. En effet, la ligne maritime de transport de voyageurs de Mostaganem a tout l’air de s’inscrire dans la durée. Pour la Direction du port, les premiers résultats sont satisfaisants et dénotent d’un engouement certain pour cette ligne, même si le fret n’est pas encore à la mesure des attentes.

Un redéploiement dans ce sens est nécessaire, engageant tous les acteurs et non seulement ceux concernés directement par la ligne, lit-on sur la revue du port. Selon El-Bahri, "la restriction sur les importations, notamment des produits frais, a induit une baisse du fret qu’il est impératif de compenser par le développement des exportations hors hydrocarbures."

D'après les responsables du port, les autorités de la wilaya sont conscientes de l’importance de conjuger tous les efforts pour que le port de Mostaganem retrouve sa vocation originale de base logistique servant essentiellement l’export. Il pourra ainsi profiter de la dynamique soutenue de développement économique, touristique et agricole de la région."

Perspectives prometteuses pour la ligne

Le président directeur général de l'entreprise portuaire de Mostaganem, Mr Bouledjouidja Ryad, a déclaré à la même source que le port avait enregistré en 2016 "la réussite et la pérennité de la ligne maritime de transport de voyageurs qui donne déjà des résultats au delà des espérances."

Cela s'explique, d'après le PDG de l'EPM, par "l’engouement des passagers pour cette ligne et l’intérêt croissant des opérateurs économiques pour le fret à travers la ligne qui annonce déjà un développement croissant du trafic avec une grande part pour l’exportation tel que souhaité par les pouvoirs publics."

Pour sa part, le wali M. Abdelwahid Temmar a indiqué que "le projet d’ouverture de la ligne maritime de voyageurs s’inscrit dans une vision globale puisque la wilaya ne peut pas se développer sans qu'elle ne soit connectée avec le monde, sa périphérie et sa région. "Mostaganem n'est pas loin d’Oran, elle est entourée de Mascara, Relizane et Chlef, et elle doit être reliée à Alger. De plus, avec un port nous pouvons s'ouvrir sur tout le bassin méditerranéen.", a-t-il expliqué. 

Impact de réaménagement du port d'Oran

L’avènement du lancement de la ligne maritime de transport de voyageurs au port de Mostaganem a bénéficié d’une conjoncture favorable à savoir la baisse de l’activité à cause des travaux de réaménagement des quais du port d’Oran. Les observateurs s'interrogent sur d'éventuelles incidences négatives sur les lignes maritimes de Mostaganem une fois l’activité revenue à la normale à Oran.

Pour M. Rezzoug Mokhtar, ex-directeur des transports de la wilaya cité par la revue El Bahri, "le lancement de la ligne maritime de transport de voyageurs à Mostaganem a coïncidé avec la baisse de l’activité « voyageurs » au niveau du port d’Oran. C’était une aubaine, mais il faut savoir que plus de 50 % du potentiel « voyageurs » du port de Mostaganem vient de son Est à savoir Relizane, Chlef, Tiaret, essentiellement".

Le même responsable a ajouté que "les commodités offertes au niveau de Mostaganem ont créé des traditions, difficiles à changer. La régularité et la qualité sont le meilleur garant d’une prestation pérenne. Si le port maintient cette dynamique, il peut pérenniser cette activité. Nous ne devons pas nous installer dans une logique de concurrence mais de complémentarité avec le port d'Oran", a-t-il déclaré.

Des lignes vers Barcelone et Marseille

Lancée officiellement en juin 2016, après une traversée inaugurale en mars, le trafic de la ligne maritime a enregistré plus de 73.000 voyageurs et 23.519 véhicules en un temps record. Il y a un engouement très important. "Vue la demande, l’actuelle gare maritime n’arrive plus à répondre aux besoins. Au prochain comité de facilitation, nous allons demander la mise en place de nouvelles modalités d’accueil et de traitement des passagers", avait indiqué le désormais ex-Directeur des transports.

Dans le cadre du projet de développement de ses lignes, la direction du port envisage l’ouverture en 2018 d’une nouvelle ligne reliant Mostaganem à la ville Française de Marseille assurée par les compagnies maritimes "Corsica linea" et "Algérie Ferries", ainsi que la création en été 2017 d’une autre ligne devant relier le port de Mostaganem à celui de Barcelone (Espagne), selon l'EPM.

Par : Mustapha.