Mairie mostaganem

Les bijoutiers dénoncent l’insécurité à Mostaganem

Des dizaines de bijoutiers de la rue De Léon au quartier Derb, réputé pour ce genre de commerce, à proximité du centre-ville de Mostaganem, ont baissé leurs rideaux, dimanche, pour dénoncer la recrudescence des vols et des agressions à l’arme blanche.

« Nous sommes menacés de meurtre dans nos boutiques», a lancé un protestataire selon lequel la situation est intenable et requiert une intervention urgente des autorités. « Il est temps pour les pouvoirs publics d’arrêter ces fauteurs de troubles qui sèment la panique et volent aux paisibles commerçants leurs biens en toute impunité », ont scandé les commerçants insurgés contre la recrudescence des cambriolages.

Cette manifestation a été organisée spontanément suite à une agression spectaculaire d’un bijoutier ambulant, samedi, aux environs de 14h00. Ainsi, trois malfaiteurs cagoulés et armés d’épées et d’une bombe lacrymogène se sont emparés de l’étal de bijoux dont, selon certains, la valeur est estimée à plusieurs centaines de millions de centimes.

Forfait accompli, les agresseurs ont pris la poudre d’escampette à bord d’un véhicule devant commerçants et passants figés par cette situation qui s’est déroulée en plein jour, affirment des témoins oculaires.

Ce n’est pas la première fois que cette rue est le théâtre de vols puisqu’en janvier dernier, une bijouterie a été cambriolée en pleine nuit et une quantité importante de bijoux a été emportée. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité pour identifier les assaillants.                  

Par : Lakhdar Hagani. El-watan.