Diabete

Carences dans la prise en charge des diabétiques

La situation dans laquelle se trouvent beaucoup de patients atteints de la maladie du diabète au niveau de la wilaya de Mostaganem est alarmante, a déclaré Mme Khouira Sebah, présidente de l’association « Nour El Amel » des diabétiques.

Lors d’une journée de sensibilisation et de dépistage du diabète organisée par l’association à la bibliothèque municipale de Mostaganem, l’oratrice a plaidé pour une prise en charge sérieuse de ces malades chroniques en particulier les enfants diabétiques qui rencontrent de nombreux problèmes.

En effet, les hypoglycémiants à l’image de l’insuline et les examens biologiques complémentaires du diabète effectués chez le secteur privé sont relativement chers et à des prix élevés, à tel point qu’il devient difficile à un patient démuni de faire face à ces dépenses de santé.

Mme Khouira Sebah a déploré le non-suivi qui est à l’origine des complications et un facteur qui provoque différentes maladies en relation avec le diabète comme les maladies cardiovasculaires, la gangrène, les cécités, les hypertensions, etc.

Les organisateurs nous ont confié que l’idée de cette journée de sensibilisation et de dépistage est venue à la suite d’un constat montrant que beaucoup de diabétiques découvrent leur maladie tardivement dès qu’ils commencent à subir les complications.

Le but, selon la même source, et d’expliquer aux patients les premiers symptômes de la maladie pour qu’ils puissent se soigner dès le début, lorsqu’on est au stade clinique et c’est encore biologique pour pouvoir équilibrer leur cas afin d’améliorer leur vitalité. 

Par : L. H. et S. S; El-watan.

Santé