Can algerie

L’Equipe gagne et redonne espoir aux Algériens

Vingt-neuf ans après son premier sacre en 1990 à Alger, l’Algérie a remporté vendredi 19 juillet la deuxième Coupe d’Afrique des nations de son histoire. L’équipe nationale a réalisé un tournoi exceptionnel. Sa performance est saluée en Algérie et à l’étranger.

Certains y verront le signe du destin. En 1990, lors de la première victoire, l’Algérie était en pleine transition démocratique. En 2019, les Algériens sont mobilisés depuis cinq mois pour obtenir un changement pacifique du régime. La victoire des Verts va peut-être ouvrir d’autres victoires pour tout le peuple et l’Algérie.

Une chose est sûre, pour les Algériens, le sacre de ce soir est plus qu’une victoire sportive. C’est une victoire qui redonne fierté et espoir à tout un peuple. Les Algériens, grâce à cette équipe, savent maintenant que beaucoup de choses sont possibles. L’Algérie peut devenir un pays qui gagne, une nation qui compte. Pour y parvenir, la recette est simple : il suffit de travailler.

Il y a encore quelques mois, l’Algérie était une équipe en crise. Confiée à Rabah Madjer, l’équipe enchaînait les défaites et les contreperformances. L’entraîneur et les responsables sportifs du pays semblaient impuissants face à une situation dont ils étaient pourtant les premiers responsables. Il a fallu une bonne dose de pression populaire pour que Madjer cède enfin sa place à Djamel Belmadi.

La victoire de vendredi soir est celle d’une équipe qui a renoué avec le sérieux, la discipline et le travail bien fait. C’est aussi celle d’une Algérie diverse et plurielle. Il y a des joueurs qui jouent en Algérie, d’autres à l’étranger.

Certains sont formés ici, d’autres sont le produit d’autres écoles. Des joueurs ne connaissaient pas l’Algérie avant d’avoir commencé à jouer pour l’équipe nationale. Mais ils ont tous un point commun : ils sont tous Algériens et défendent les couleurs du pays.

L’équipe nationale est l’exemple de l’Algérie qui gagne. Elle est travailleuse, disciplinée et engagée mais elle est aussi plurielle et diverse. Un exemple à méditer.

Par : TSA.