Anniv association

Une année de volontariat à Sidi Mejdoub

L'Association du quartier de Sidi Mejdoub-plage fête, vendredi 14 octobre 2016, la première année depuis le début des séances de volontariat chaque vendredi matin. En effet, les travaux de nettoiement de la plage ont officiellement été entamés le vendredi 16 octobre 2015 sur initiative de l'infatigable Mr Kaid Omar Mejdoub, un enfant de la plage et habitant du quartier. 

Une année de labour et d'efforts sans relâche a été fournie dans le souci de nettoyer la plage et préserver un minimum de propreté pour une zone côtière chère aux yeux des Mostaganémois en général et enfants de Tigditt en particulier. En 2015, la plage était devenue une véritable décharge publique en l'absence des autorités locales notamment la mairie. 

Dégradation de la plage de Sidi Mejdoub

Mr Kaid Omar, Président de l'Association de Sidi Mejdoub-plage indique, dans cet entretien accordé à Mostaganem Aujourd'hui, que la plage était abandonnée suite au lancement des travaux d'aménagement de la plage en 2012 et la démolition impardonnable des cabanons qui faisaient le bonheur de ses propriétaires, tous des familles Mostaganémoises bien connues dans la ville.

"A partir de ce moment là, la dégradation de la plage et de son entourage immediat avait commencé sans que l'on puisse intervenir à cause de la décision de la wilaya portant démolition de notre belle plage et tous nos souvenirs avec", ajoute avec beaucoup d'amertume Mr Kaid Omar.

Pour notre orateur, "la création d'une zone touristique est devenue un fiasco dès le début de la crise financière et la chute des prix du baril de pétrole. Conséquences : L'entreprise chargée de réalisation d'un front de mer et d'un brise-lames a quitté les lieux laissant derrière elle un chantier inachevé, abandonnée et une plage qui pleure son glorieux passé.

Selon les amoureux de la plage de Sidi Mejdoub, la démolition d'El Gasâa, considérée comme un patrimoine et repère obligé, était une erreur fatale effaçant tous les souvenirs d'une grande partie de la population de Mostaganem, notamment les enfants de la plage. Quant au projet coûteux de brise-lames, il a été jugé inutile par les spécialistes du domaine vu que la plage est une baie naturellement préservée. Le projet en question a fragilisé et perturbé l'écosystème marin de cette zone balnéaire.

Opposition à la démolition des cabanons

L'Association de Sidi Mejdoub-plage a été créée pour la première fois en 2013 par Mr Kaid Omar Mejdoub en vue d'opposer à la démolition des cabanons et lancer une bataille judiciaire pour arrêter ce que qualifie Mr Mejdoub "un crime" contre la mémoire collective des habitants de la ville de Mostaganem.

"J'avais réuni les propriétaires des cabanons qui ont refusé de démolir leurs biens et j'ai sensibilisé ensuite tout le monde, de la presse écrite en passant par la Radio locale jusqu'à informer les élus de la ville pour freiner les initiateurs de ce projet qui voulaient nous chasser de notre terre", nous explique Mr Mejdoub dont le père était l'un des anciens de la plage.

C'est en 2015 que l'Association ait renouvelé son agrément auprès des autorités concernées pour relancer ses diverses activités et renforcer ses rangs avec des élements à la hauteur afin d'effectuer un travail efficace sur le terrain qui sera bénéfique pour la plage, pour ses habitants et pour ses visiteurs.

Réunir les anciens de Sidi Mejdoub-plage

A partir du mois d'octobre 2015, les Mostaganémois commencent à découvrir cette jeune association sur la toile. Pour sa part, le site Mostaganem Aujourd'hui a largement contribué à couvrir avec le son et l'image les opérations régulières de volontariat chaque week-end et avait fait de cette initiative un événement phare dans la ville de Mostaganem.

Ainsi, les internautes issus de la wilaya et d'ailleurs ont rapidement réagi et commenté les différentes vidéos et publications concernant les efforts considérables fournis par les membres de l'Association de Sidi Mejdoub-plage. Ces efforts ont réussi à inciter la wilaya pour se pencher finalement sur le projet d'aménagement de la plage à titre provisoire en vue de l'ouvrir à la baignade dans le cadre de la saison estivale 2016.

A quelques mois du début de l'été, le wali de Mostaganem Mr Temmar Abdelwahid a chargé son délégué Mr Benaichouba Harrag pour l'aménagement de la plage et avait comme mission : Collaborer avec les différentes parties concernées (Mairie, wilaya, DTP, ONA, etc) pour permettre l'ouverture de la plage à la baignade et réussir la saison estivale 2016.

Début des travaux d'aménagement de la plage

Pour Mr Abdellah Benotmane, secrétaire général de l'Association, le début des travaux a été une véritable aubaine pour la plage de Sidi Mejdoub. "Il fallait tout faire pour éviter le sénario des années précédentes et lancer des travaux pour préparer la plage à une grande affluence. La décision était prise : La wilaya a exigé la mise en place pour la première fois des panneaux solaires pour éclairer la route menant à la plage. 

Ainsi, la route principale qui mène à la plage a bien été réfectionnée tandis que le mur jouxtant les cabanons a aussi été refait sous le contrôle et le suivi de l'Association à sa tête son président qui n'a aménagé aucun effort pour exiger une meilleure qualité des travaux. Cependant, de nouveaux escaliers ont émergé sur les lieux en remplacement des anciens escaliers déjà effondrés.

Les anciens de la plage de Sidi Mejdoub se rapellent bien des douches fraiches prises sous la "charchara". Pour faire revivre cet heureux souvenir, l'Association a demandé la récupération des eaux de sources pour créer quatre douchettes à la plage. Les baigneurs ont pleinement profité durant l'été 2016 pour se doucher sur place, d'après notre constat.

Sidi Mejdoub-plage renoue avec le Beach-foot

Un tournoi de Beach-foot a été organisé par l’association du 16 au 30 septembre 2016. Ce chalenge footballistique destiné à deux catégories (adultes et enfants), a été le premier du genre depuis 1995 date à laquelle la plage avait connu l’organisation des manifestations sportives. L’évènement s'est déroulé avec un slogan lourd de sens : Sauvons la plage de Sidi Mejdoub.

Remporté par le Trident Club de la plongée sous-marine de Mostaganem, le tournoi de Beach-foot a été un grand succès, selon ses organisateurs. La plage a parfaitement été animée durant une quinzaine de jours après la rentrée scolaire tandis que plusieurs familles ont investi leur plage d'enfance telles que les Ould Aissa, Benzaza, Kaid Omar, etc.

L'Association espère poursuivre son programme de nettoyage de la plage tout en organisant des manifestations sportives et culturelles dans le but d'animer la page longtemps abandonnée par la municipalité de Mostaganem. Et pourtant, cette zone constitue la façade maritime du chef-lieu de wilaya et mérite une attention particulière de la part des autorités compétentes pour relancer l'activité touristique dans la région. 

Par : Abdelatif.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau