Mejdoub route ma

La route de tous les dangers à Sidi Mejdoub

L'association de Sidi Mejdoub-plage attire l'attention des autorités locales sur un point noir qui a provoqué récemment un crime. Il s’agit de la route reliant la plage à Hai Essalem (kharrouba) qui se trouve dans un état lamentable depuis plusieurs années.

En effet, cette route largement dégradée et non carrossable est devenue un danger pour la sécurité des piétons notamment les estivants et les enfants scolarisés dans les différents établissements scolaires de Hai Essalem.

Ainsi, ladite route est de plus en plus fréquentée par les automobilistes à la suite de la fermeture d’une partie de la RN11 traversant le quartier, suite au lancement des travaux de réalisation du tramway passant par Kharrouba, située à l’Est Mostaganem.

A noter que l’association s’est mobilisée en 2013 par voie de presse et radio locale pour inciter la commune de Mostaganem afin de réagir et réaliser des trottoirs au profit des écoliers. A cette période, des camions chargés de rochets traversaient la route dans le cadre du projet d’aménagement de la plage (front de mer et un quai).

Aujourd’hui, le problème de cette route est d’actualité et demeure un véritable danger notamment après le crime qui a coûté la vie à un jeune immigré originaire de Sidi Mejdoub. Selon nos informations, deux véhicules se sont heurtés sur cette voie routière étroite provoquant une bagarre qui s’est terminée par un crime. Cependant, cette affaire qui a défrayé la chronique locale est en justice.

Par : M.R.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau