Conteneur

Ces produits importés indisponibles en 2018

Le gouvernement a établi une liste de 851 types de produits désormais soumis à une "suspension temporaire à l’importation". Bon nombre de produits importants sont appelés à disparaître des vitrines. TSA vous propose un tour d’horizon des produits qui vont disparaître.

De prime abord, plus de 550 produits de la liste concernent des produits de consommation alimentaire. Les différents types de viandes qu’elles soient bovines, ovines ou plus exotiques comme les viandes de grenouilles sont désormais soumis à la suspension à l’importation, de même que les saucisses, les saucissons et autres conserves de dinde. Les thons et sardines en conserves sont également concernés par la suspension à l’importation.

Chocolat, Nutella, sardines, thon…

L’importation des fromages est également suspendue, que ce soit les fromages frais, les fromages râpés ou en poudre, les fromages fondus, le roquefort, le gorgonzola, les fromages à pâte persillée ou le camembert. Le miel naturel conditionné pour la vente au détail est désormais aussi soumis à la suspension à l’importation.

De manière générale, tous les fruits et légumes importés ont également été inclus dans la liste des produits dont l’importation a été suspendue, que ce soit les myrtilles, les choix-fleurs, le brocoli, les fraises, les kiwis, les pastèques, les raisins, les poires ou encore les figues de barbarie. Les noix de cajou sans coques, les noisettes sans coques, les pistaches sans coque ainsi que les dattes fraîches ‘’deglet nour’’ sont également interdits d’importation.

Le gouvernement a en outre décidé de suspendre l’importation de tous types de chocolats, bonbons et sucreries. Le chocolat en tablettes (Côte d’Or, Milka), le chocolat fourré (Lindt), les dragées, les chewing-gums, les pralines, les pâtes à tartiner contenant du cacao (Nutella), les pâtes de nougat et les pâtes d’amende sont ainsi désormais interdites à l’importation.  Les glaces de consommation sont également désormais interdites à l’importation, les marques comme Haagen-Dazs ou Magnum devraient par conséquent ne plus être disponibles.

L’importation de spaghetti, macaronis et autres pâtes alimentaires de marque de renommée n’étant pas produites en Algérie comme Barilla sont également suspendues et ne seront plus disponibles. De même que le maïs en conserve, les champignons en conserve, les petits pois en conserve ou congelés, les haricots verts en conserve ou congelés, ont aussi été suspendus à l’importation.

Les jus importés de tout type (carotte, mangue, poire, cerise, pêche) font également partie de la liste des produits dont l’importation a été suspendue, de même que le gouvernement suspend l’importation de la moutarde, la sauce à pizza, le ketchup, la mayonnaise, les assaisonnements pour salade ou encore la Harissa.

L’importation de téléphones portables suspendue

Les produits alimentaires ne sont pas l’unique type de produits concerné par la suspension des importations. Le gouvernement a en effet inclus dans la liste des produits d’importation suspendus les téléphones mobiles. De nombreux téléphones de marque sont donc à priori appelés à ne plus être disponibles de manière officielle sur le marché. Pour les marques comme Samsung ou LG, seuls les téléphones assemblés en Algérie devraient être disponibles de manière officielle, en conformité avec la décision du gouvernement.

L’importation de climatiseurs, réfrigérateurs, congélateurs, fours à micro-ondes, cuisinières électrothermiques pour usages domestiques ou encore de machines à laver a également été suspendue, réduisant de manière significative les options des consommateurs algériens. L’importation de meubles pour usage domestique a pour sa part aussi été suspendue, qu’ils soient en bois, plastiques ou autres matières.

Par : TSA.

Economie

Ajouter un commentaire